Le travail de l'architecte

Publié le 4 mai 2024 - Texte par Camille Eustache
La cour de l’École d’architecture de l’Université Laval dans le Vieux-Québec, photo d’Emerick Duquette

Vous avez probablement déjà entendu parler du métier d’architecte,mais savez-vous exactement en quoi consiste son travail? Loin de se résumer aux plans et aux dessins, son travail est beaucoup plus diversifié que l’on pense. Pour tous ceux et celles qui connaissent un architecte de près ou de loin, cet article vous familiarisera avec son rôle, ses tâches et ses responsabilités. Il vous permettra de découvrir les réalités méconnues du travail de l’architecte.

Son rôle principal

Très ancien, ce métier ne cesse d’évoluer au même rythme que les méthodes et les visions de la construction. Par contre, malgré l’évolution de son travail, le rôle principal de l’architecte est encore à ce jour celui de concevoir l’environnement bâti qui nous entoure. Ce rôle a un impact important sur les humains qui y vivent, sur l’intégration harmonieuse au contexte existant et sur le respect des écosystèmes actuels et futurs. S’il vous est déjà arrivé de vous sentir bien dans un espace, c’est grâce à toute la réflexion derrière la construction.

La Ville de Québec depuis la terrasse Pierre-Dugua-De Mons, photo d’Emerick Duquette

Ses tâches

Pour arriver à concevoir l’environnement bâti, l’architecte n’est pas seul. Il doit avoir une vision d’ensemble pour travailler en équipe avec tous les autres intervenants du domaine de la construction. Il est également important de garder en tête que les tâches de l’architecte varient en fonction du contexte où il travaille, que ce soit dans le secteur privé, dans le secteur public, en enseignement et recherche, dans des organismes ou ailleurs. En général, on peut regrouper ses tâches en cinq grandes catégories: l’accompagnement durant le projet, la coordination des intervenants, la réalisation des documents de projet, la gestion de l’enveloppe du bâtiment et la conception créative.

 

 .1 Accompagnement durant le projet

Chaque projet d’architecture se divise en plusieurs phases qui ont chacune leurs caractéristiques particulières. Puisque tous les projets sont uniques, les phases sont adaptées pour correspondre à l’ampleur des projets. De l’étude préconceptuelle à l’occupation du bâtiment, l’architecte accompagne le client pour le guider à travers le processus. Il lui explique les subtilités du domaine de la construction et l’aide à prendre des décisions éclairées. Son accompagnement permet de simplifier le déroulement du projet qui peut s’avérer relativement complexe.

Les phases de projet, schéma tiré du Manuel canadien de pratique de l’architecture 3e édition

 .2 Coordination des intervenants

À l’image d’un chef d’orchestre, l’architecte coordonne le travail de tous les intervenants impliqués dans le projet. Parmi ceux-ci, on retrouve les ingénieurs, les constructeurs et leurs sous-traitants, les arpenteurs-géomètres, les Villes et les municipalités, les designers d’intérieur, les architectes-paysagistes et plusieurs autres. L’architecte s’assure que le travail de chacun correspond aux attentes du projet conçu. Même si ce n’est pas toujours le cas, dans un contexte idéal, tous les intervenants sont impliqués dès le début pour concevoir le projet en équipe. Ce processus que l’on nomme processus de conception intégrée, favorise la collaboration et permet une meilleure coordination de l’ensemble du projet.

 

 .3 Réalisation des documents de projet

Un élément bien connu du travail de l’architecte est l’élaboration des dessins du projet. Effectivement, il réalise tous les documents nécessaires pour passer d’une idée à la réalité. Parmi ces documents, on retrouve les dessins et les devis souvent désignés comme étant les plans. Malgré cette appellation, ils contiennent beaucoup plus d’information comme l’implantation, les plans des étages, les élévations, les coupes, les compositions, les détails techniques de l’enveloppe, les tableaux, les informations techniques de construction et bien plus. En fait, selon l’ampleur du projet, il n’y a pas de limite à la quantité de dessins fournie. À travers les phases de projet, ils sont réalisés graduellement; très schématiques au début, ils se concrétisent à mesure que le projet se définit. Essentiels, les documents de projet représentent l’outil de communication principal. Une fois complétés, ils contiennent toutes les informations cruciales à la bonne réalisation du projet. C’est pourquoi la qualité des documents est importante. Plus ils sont réalisés avec attention et minutie, moins il y a derisque d’erreur au chantier.

 

 .4 Gestion de l’enveloppe

Au même titre que l’ingénieur en structure est responsable de la structure du bâtiment ou que l’arpenteur-géomètre est chargé des limites de propriété, l’architecte assure également la gestion de l’enveloppe du bâtiment. Il gère entre autres l’isolation thermique et acoustique, l’étanchéité à l’air et à l’humidité, la performance énergétique, la finition intérieure et extérieure ainsi que les ouvertures dans l’enveloppe, c’est-à-dire les portes et les fenêtres. Il y a plusieurs manières de concevoir l’enveloppe, par contre, l’architecte doit bien comprendre les principes afin de les appliquer judicieusement au bâtiment en fonction du projet et de son contexte. Grâce à une bonne gestion de l’enveloppe, l’architecte veille à la pérennité de la construction et au confort des occupants.

Détail d’une fenêtre du projet Les Bases à la fin de la construction, photo d’Emerick Duquette
Détail d’une fenêtre du projet Les Bases à la fin de la construction, photo d’Emerick Duquette

 

 

.5 Conception créative

Loin d’être seulement technique, le travail de l’architecte demande également beaucoup de créativité. Il conçoit des projets uniques avec des contraintes spécifiques qui lui demandent, continuellement, de trouver de nouvelles solutions. L’architecte imagine des stratégies originales, innovantes et esthétiques qui répondent aux attentes des projets. Il joue avec les proportions, les formes et les matériaux pour développer des bâtiments durables, fonctionnels et harmonieux.

 

Ses responsabilités

Pour remplir toutes ses responsabilités, l’architecte est encadré par un ordre professionnel qui a le devoir d’assurer la protection du public. Au Québec, comme l’indique la Loi sur les architectes, il est obligatoire qu’il soit membre de l’Ordre des architectes du Québec (OAQ) pour porter le titre d’architecte et poser les actes réservés à la profession. Par contre, avant de pouvoir faire partie de l’Ordre, il doit développer ses compétences durant un parcours de sept à dix ans. Celui-ci inclut un baccalauréat et une maîtrise en architecture. Un passage optionnel par la technique en architecture lui permet de s’outiller de connaissances pratiques sur le volet constructif. Ensuite, le diplômé doit réaliser un stage professionnel de 3 720 heures avant de pouvoir passer les examens d’admission à la profession. À travers sa pratique dans le domaine, l’architecte ne cesse d’accroître ses compétences pour mener à bien des projets de plus en plus complexes.

Chez Écorce

Dans sa carrière, l’architecte peut travailler sur des projets d’envergures complètement différentes. De la rénovation d’une maison à la création d’un aéroport, il oriente souvent sa pratique en fonction de ses valeurs et de ses intérêts. Chez Écorce, par exemple, c’est l’architecture écologique qui est au centre des convictions de l’entreprise. En plus des services de base de l’architecte, celle-ci offre des services spécifiques en lien avec ce champ d’expertise. Elle réfléchit entre autres à la réduction de consommation d’énergie, à l’optimisation de l’espace et de l'enveloppe, à l’économie et l'écologie des matériaux, aux conditions bioclimatiques et biophilique du site et bien plus. Également soucieux de l’humain derrière chaque projet, la relation entre l’architecte et le client est primordiale chez Écorce. Ces valeurs définissent la pratique de l’architecte derrière l’entreprise.

 

Enfin, le travail de l’architecte est extrêmement large et varié. Cet article en résume une partie pour vous donner une idée des réalités du domaine. C’est une profession importante qui doit être mise de l’avant par tous afin d’améliorer notre environnement bâti. C’est d’ailleurs dans la mission de l’organisation Kollectif qui a créé la campagne #Quiestlarchitecte pour souligner l’importance de nommer les architectes et designers sur les réseaux sociaux et les articles de presse qui présentent leur travail. En espérant vous avoir appris quelques informations sur le travail de l’architecte!

 

 

 

Pour ne rien manquer, inscrivez-vous à notre infolettre!

 

Les sources pour plus d’informations:

•   https://www.aappq.qc.ca/videos/que-fait-l-architecte

•   https://www.oaq.com/services-de-larchitecte/pourquoi-un-architecte/

•   https://www.oaq.com/application-loi-architectes/

•   https://www.oaq.com/devoirs-de-larchitecte/reglementation/

•   https://chop.raic.ca/fr/

•   https://kollectif.net/actualites/quiestlarchitecte2/

•   Écorce Offre de services

•   Écorce Livret du processus

Pour apprendre plus sur l’architecture écologique

tous les nouvelles
No items found.